Catégories
D.I.Y.

Comment faire une citrouille d’Halloween

Apprenez à créer une citrouille en papier-mâché

La liste des fournitures :

  • Sac poubelle
  • Vieux papiers (et vieux journaux idéalement)
  • Ruban adhésif de masquage, fin et large (trouvable sur amazon)
  • Colle blanche PVA, type « Cléopâtre »
  • Enduit de rebouchage
  • Papier toilette
  • Farine
  • Peinture acrylique

Et c’est parti !

Structure de la forme

Prenez un sac poubelle de taille moyenne que vous remplissez de papiers froissés. Il en faut une bonne quantité, selon la taille de la citrouille désirée.

Une fois que le sac est bien rempli, fermez-le avec du ruban adhésif de masquage, celui qu’on utilise pour protéger lorsque l’on fait de la peinture. Veillez à ce que le contenu soit bien compressé.

Toujours avec le même adhésif, faites plusieurs tours complets autour du sac, comme sur les photos ci-dessous.

J’avais ajouté au sommet une petite queue avec du papier et de l’adhésif, mais finalement c’est une erreur, cette étape interviendra plus tard.

Avec l’adhésif large, on recouvre maintenant chaque face de la citrouille, comme sur les photos ci-dessous.

Il va falloir ensuite recouvrir totalement tout cela de film alimentaire, ce qui facilitera les choses par la suite pour décoller aisément les deux parties. Il faudra aussi repasser une couche d’adhésif fin sur les mêmes tracés que précédemment, par dessus le film alimentaire.

Papier-mâché

On va ensuite découper des bandes de papier journal assez longues et aussi préparer une petite mixture de colle blanche, à laquelle on ajoute peu d’eau pour fluidifier légèrement le mélange. Il faudra bien remuer le tout avant usage.

Il faut d’abord enduire généreusement la citrouille de colle avant d’appliquer les bandes de papier. Avec les mains pleines de colles, on aplatit et incorpore au mieux chaque bande de papier.

Il est possible de tremper directement le papier dans la colle, mais je ne suis pas vraiment fan de cette technique. Si la surface est suffisamment collante en dessous, cela suffit largement en repassant avec de la colle par dessus.

Ensuite, il faut passer, et repasser, et re-re-repasser… un certain nombre de fois afin d’obtenir plusieurs couches de papier, ce qui garantira la solidité de la structure après séchage.

Il ne reste plus qu’à être patient et laisser sécher notre œuvre jusqu’au lendemain. Selon l’humidité de la pièce, le séchage peut être ralenti ou accéléré.

Recette « argile-papier »

Maintenant que notre citrouille est sèche nous allons pouvoir préparer la mixture qui va nous servir d’enduit pour la recouvrir. Cette étape va rendre l’ouvrage plus lisse et plus solide.

Nous allons utiliser de la colle blanche PVA, de la farine, de l’enduit et un rouleau de papier toilette.

On fait tout d’abord mariner notre rouleau de papier toilette dans un saladier d’eau, pour qu’il soit complètement ramolli. Il faudra ensuite le mixer, l’idéal étant ce mixeur à soupe que vous voyez en photo ci-dessous. Après l’avoir réduit en bouillie, nous allons le presser, l’essorer pour qu’il reste le moins d’eau possible.

Une fois que nous avons séché et réduit en miettes le papier séché, nous allons mesurer une portion de chaque ingrédient comme indiqué sur la photo ci-dessous, à savoir un bol de papier, un bol de colle, un bol d’enduit et un bol de farine.

On commence par incorporer l’enduit au papier toilette. L’idéal étant un batteur à œufs ou un fouet électrique, mais attention: celui-ci doit être relativement puissant sous peine de griller rapidement ! S’il commence à chauffer, ne prenez pas le risque de l’abîmer. Il faudra alors le faire à la main mais cela risque d’être malheureusement péniblement long…

Après avoir bien mélangé l’enduit et le papier, on y ajoute la colle blanche et on continue de mélanger le tout.

Puis on ajoute la farine: c’est là que mon batteur commence à chauffer sérieusement !

Et voici à peu près le résultat attendu sur la photo ci-dessous.

Il est possible d’ajouter un peu plus d’enduit et/ou de colle si le mélange est trop « dur ». La recette reste à peu près adaptable, sans trop abuser.

Vu d’ici, on dirait un peu des rillettes de thon… ^^

Modelage de la citrouille

Nous allons donc maintenant sculptez et répartir assez uniformément la pâte fraîchement obtenue sur notre belle citrouille en papier. Il faudra essayer d’avoir une épaisseur homogène, d’environ 4 à 7mm. Il vaut mieux éviter d’avoir une couche trop fine qui rendrait notre œuvre fragile. Ensuite il faut lisser la surface avec un peu d’eau sur les mains.

Pour l’instant on ne va recouvrir que la moitié haute, et c’est aussi à ce moment là qu’il faudra coller une petite queue.

L’astuce consiste maintenant à retourner la citrouille et de la poser sur un bol afin de pouvoir enduire le dessous tranquillement. Mais attention, il ne faut pas recouvrir complètement le dessous. On laissera un rond vide de la taille du petit bol orange que l’on voit sur la photo ci-dessous.

Il faudra certes re-lisser le dessus par la suite, mais ça ne sera pas très compliqué à rétablir.

On retourne une nouvelle fois la citrouille pour lisser l’enduit au dessus et pour pouvoir continuer notre œuvre. N’oubliez pas de lisser correctement toute la surface avec un petit récipient d’eau à proximité.

Sculpture du visage

Voici enfin la partie la plus amusante: on va sculpter le visage!! Pendant que l’enduit est encore tout frais, on délimite les formes avec un couteau ou n’importe quel ustensile assez fin. Il vaut mieux tracer les limites des yeux et de la bouche pour pouvoir ensuite évider plus facilement l’intérieur.

Arrive maintenant la partie la plus douloureuse pour un impatient comme moi… le séchage!! Il faudra donc patienter entre 24 et 48h pour obtenir le séchage complet de la citrouille. Le mieux étant de l’entreposer dans une pièce chaude et sèche pour accélérer le processus.

Après ce long moment, nous allons pouvoir vider le contenu de notre cucurbitacée. J’ai utilisé un scalpel mais un cutter fera très bien l’affaire. On découpe le rond laissé vide d’argile en dessous afin de vider les papiers restés à l’intérieur.

Ensuite nous allons continuer à découper la bouche et les yeux. Il est possible que le papier-mâché n’adhère pas complètement aux bords du visage lors de la découpe. J’ai utilisé de la colle blanche pour recoller certains endroits mais rien de très problématique.

Peinture

Dernière étape, nous allons pouvoir lui donner son aspect final!

En revanche, je vous déconseille la technique que j’ai utilisée. N’étant pas un as de la peinture, j’ai fait la sous-couche en noir puis un brossage à sec avec du blanc…mais ensuite, la couleur orange/jaune ne couvrait rien du tout.

J’ai donc dû faire moults passages en orange pour recouvrir le noir, et au final je me suis retrouvé avec un orange presque unicolore. Cela m’a donc servi de leçon pour mes prochaines réalisations, mais j’ai tout de même renforcé les parties externes avec du jaune pour avoir une couleur moins uniforme et plate (même si ça ne se voit pas trop sur les photos!!)

Mon conseil serait donc de suivre ma technique pour le noir et blanc, mais de savoir doser correctement la peinture orange. Il est souvent bon de prendre un peu de recul sur ce que l’on crée avant d’avoir la « tête dans le guidon ».

Conclusion

Et voila le résultat!! Cette citrouille avec son air méchant fera son petit effet à l’heure d’Halloween. Je n’ai jamais vraiment tenté d’y apposer une lumière à l’intérieur, mais je pense qu’une petite bougie à LED devrait suffire.

Félicitations si vous êtes arrivés au bout. Ce n’est pas un ouvrage très compliqué mais la manœuvre est tout de même relativement longue.

À bientôt pour un nouveau tuto!

Accueil

Une réponse sur « Comment faire une citrouille d’Halloween »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.